07272017Headline:
antalya escort

Chômage : un bug chez SFR fausse la baisse d’août – TF1

Prudent, Michel Sapin avait dit attendre des explications. Elles ont été communiquées lundi en fin d’après-midi. Et font bien état d’un incident relatif aux chiffres du chômage du mois d’août, qui avait énormément baissé. Pôle emploi comptait 3,2 millions d’inscrits de catégorie A fin août, soit 50.000 de moins qu’en juillet, une première baisse depuis avril 2011… et d’une ampleur inédite depuis 2001. Un record finalement annulé. Dans un communiqué, Pôle emploi et la Dares expliquent que l’opérateur SFR a “rencontré une grave défaillance dans l’acheminement d’une partie des messages de relance (SMS et messages vocaux)” invitant les inscrits à actualiser leur situation chaque mois. Conséquence : un boom des sorties de listes pour “défaut d’actualisation”.

Ce bug pris en compte, la baisse du nombre de chômeurs est finalement moitié moindre, explique le communiqué. Les chiffres publiés la semaine dernière faisaient état d’une baisse de 1,3% du nombre de chômeurs en catégories A, B et C, soit 62.700 personnes, et de 1,5% pour la catégorie A, soit 50.000 personnes.

Plus de 30.000 chômeurs “oubliés” 

Sans ce dysfonctionnement, “on peut estimer que le nombre de demandeurs d’ emploi en catégories A, B et C aurait connu en août 2013 une diminution comprise entre 22.000 et 31.000 (soit entre -0,4% et -0,6%) ; pour la catégorie A, la diminution aurait été comprise entre 22.000 et 29.000 (soit entre -0,7% et -0,9%)”, précisent Pôle emploi et la Dares. Déplorant cet incident, Pôle emploi “présente ses excuses aux demandeurs d’emplois concernés”.

D’après nos calculs, ils seraient entre 33.800 et 43.400. Pour le moment, “il est trop tôt” pour connaître le nombre de personnes qui ne seront pas indemnisées. “Mais on va vite le savoir, dans les prochains jours”, commente à MYTF1News Marie Lacoste, présidente du mouvement national des chômeurs et précaires (MNCP). “Est-ce qu’une opération va être mise en place pour que les gens soient quand même indemnisés ? En tout cas, ça va être un beau merdier”, ajoute-t-elle. De son côté, Pôle emploi “s’assure que cet incident n’a pas de conséquences pour [les demandeurs d’emploi concernés] notamment quant à leur indemnisation”.

Michel Sapin “prend acte”

Le ministère du Travail “prend acte de cet incident et de l’évaluation de son impact sur la baisse d’août”. Et “demande au Directeur général de Pôle emploi de prendre immédiatement des mesures pour renforcer le contrôle qualité” de la procédure d’envoi de relances. Objectif : “que de tels incidents ne puissent en aucun cas se reproduire”.

Mais Michel Sapin l’affirme : “l’amélioration de la situation du marché du travail se confirme en août”. Le ministre souligne que même sans cet incident, la baisse du nombre de demandeurs d’emplois “serait restée très significative”. “La première depuis 27 mois et la plus importante depuis décembre 2007″, insiste-t-il.

Chez SFR, on confirme qu'”il y a effectivement eu un dysfonctionnement pendant une journée sur une campagne de Pôle emploi, sur une plate-forme SMS”. Un incident qui a été “réglé dans la journée”, assure Julien Villeret le directeur de la communication de l’opérateur.


Économie – Google Actualités

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment

*

code

trapez sac fiyatlari kacak bahis