07222017Headline:
escort beyoglu

Coûts du cancer : de fortes disparités en Europe – LaDépêche.fr

Coûts du cancer : de fortes disparités en Europe

Coûts du cancer : de fortes disparités en Europe

Dépenses de santé, baisses de la productivité, implication des proches… Pour la première fois, une vaste étude britannique s’est intéressée au poids économique global du cancer. Et en 2009, il s’élevait à l’échelle européenne à 126 milliards d’euros. Les chercheurs espèrent que ces données contribueront à mieux répartir les fonds alloués aux pays de l’Union européenne (UE) et à sauvegarder les systèmes de santé existants.

Publiée dans The Lancet Oncology, l’étude menée conjointement par des chercheurs d’Oxford et de Londres s’appuie sur les données fournies par des organisations de santé internationales, des ministères de la santé et des instituts de statistiques pour l’année 2009. C’est la plus fouillée à ce jour, même si elle n’est pas complète, faute d’avoir par exemple pu évaluer le coût des dépistages par imagerie. Sa conclusion ? Le coût global du cancer (soins, médicaments, perte de productivité due aux décès prématurés ou aux incapacités de travail, implication de la part de la famille et des amis) s’élève à 126 milliards d’euros sur une année.

Mais les disparités sont importantes entre les différents pays de l’UE. Si le Luxembourg et l’Allemagne dépensent le plus en termes de soins et de médicaments contre le cancer, la Bulgarie arrive en dernière position. Autre information, environ 20% de ce coût global a été pris en charge par les systèmes de soin, le reste incombant aux proches et à la société.

Les chercheurs se sont également penchés sur les cancers du sein, du côlon, du poumon et de la prostate qui, à eux quatre, représentent environ la moitié des diagnostics et des décès. Le cancer du poumon coûte globalement le plus cher et il est à l’origine de la perte de productivité la plus importante. Mais en termes de dépenses liées aux soins, le cancer du sein arrive en tête.

Des chiffres riches d’enseignements

Comme le souligne le Dr Ramon Luengo-Fernandez de l’Université d’Oxford, « c’est la première étude fiable à l’échelle européenne qui permet de chiffrer non seulement le coût total du cancer en Europe mais aussi de faire des comparaisons entre les pays. Nous espérons que ces résultats permettront aux décideurs de mieux répartir les fonds de recherche et de mieux utiliser l’argent investi dans la lutte contre ces maladies. »

Le Pr Richard Sullivan, du King’s College de Londres, va plus loin. A ses yeux, « les preneurs de décision à travers l’Europe doivent utiliser ces résultats. Un ciblage plus efficace des investissements permettrait d’empêcher les systèmes de santé d’atteindre le point de rupture. Dans certains pays, une meilleure attribution des financements pourrait même améliorer les taux de survie. »

Ecrit par : Aurélia Dubuc – Edité par : Emmanuel Ducreuzet

 


Santé – Google Actualités

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment

*

code

trapez sac fiyatlari kacak bahis