11192017Headline:
instagram takipci hilesi hakkari escort antalya escort

Djokovic : «Je le félicite» – L’Equipe.fr

Le 10/09/2013 à 04:35:30 | Mis à jour le 10/09/2013 07:59:39

Très déçu, Novak Djokovic a tenté de secouer son abattement devant la presse. Le Serbe a reconnu la supériorité de Rafael Nadal ainsi que son échec dans les moments-clés du match.

Novak Djokovic a reconnu la supériorité de Rafael Nadal, vainqueur de son 2e Majeur de l’année à l’US Open. (Reuters)

Novak Djokovic a reconnu la supériorité de Rafael Nadal, vainqueur de son 2e Majeur de l'année à l'US Open. (Reuters)

«Novak Djokovic, à quel point était-ce difficile de jouer si bien dans ce troisième set sans pouvoir le gagner ?
C’était décevant de perdre cet set, parce que je sentais que je dictais dans les 4-5 premiers jeux. Mais tout est de ma faute : j’ai commis quelques fautes directes en coup droit dans les moments cruciaux et j’ai perdu deux fois mon service alors que jamais je n’aurais dû. Et tout d’un coup ça fait deux sets à un pour lui. Ensuite il a joué de mieux en mieux alors que moi, je n’arrivais pas à m’en remettre. Dans les moments importants, il a joué le meilleur tennis et c’est pourquoi il a mérité cette victoire. Je le félicite, et je passe à autre chose.

Ces trois balles de break à 4-4…
La dynamique a totalement changé à partir de 4-4 0-40. Il a commencé à très bien jouer, il a bien servi. Je ne pense pas avoir fait quelque chose de mal sur ces points et lui n’a rien raté. Encore une fois, tout le mérite lui revient. J’ai dominé du milieu du deuxième set jusqu’à la fin du troisième où j’aurais dû saisir mes opportunités mais je n’ai pas réussi à le faire. Alors à la fin, je ne méritais pas de gagner. Mais j’apprécie cette chance de jouer contre Nadal dans la finale d’un des plus grands tournois du monde. C’est juste que là, la déception est encore forte. Demain sera un autre jour.

«C’est l’un des plus grands joueurs de toute l’histoire et il a encore beaucoup d’années devant lui» Avez-vous aussi payé un petit manque de confiance cette saison ? Etiez-vous vraiment concentré dès le premier point ?
Je ne sais pas. J’ai bien joué pendant ces deux semaines et je peux en être heureux parce que c’était différent lors des tournois d’avant US Open. Mentalement je pense que j’étais plus présent ici, que je lâchais mes coups à fond et ça au moins, c’est l’aspect positif que je peux retirer du tournoi. J’ai essayé d’être concentré dès le début, mais je ne jouais pas le tennis que je peux développer pendant tout un match. J’ai eu mes hauts et mes bas. L’enjeu est énorme, il y a beaucoup de tension, d’attentes, donc c’est normal.

Que vous inspirent les 13 Majeurs déjà remportés par Rafael Nadal dans sa carrière ? Et quel défi représente-t-il ?
13 tournois du Grand Chelem pour un gars de 27 ans, c’est incroyable. Tout le monde devrait respecter ce qu’il a déjà réalisé dans sa carrière, aucun doute là-dessus. C’est l’un des plus grands joueurs de toute l’histoire et il a encore beaucoup d’années devant lui. Face à lui, sur toutes les surfaces, on a juste l’impression qu’il faut dépenser sa dernière goutte d’énergie afin de gagner un point. Parfois j’y arrivais, parfois c’était lui. C’est ce qui se passe quand on s’affronte : on se pousse à nos limites. C’est la beauté de notre rivalité je pense.

«Je veux croire que le meilleur de ma carrière est sur le point d’arriver» Quand vous regardez votre saison en Grand Chelem, quel est le sentiment qui domine ?
J’aurais aimé en gagner au moins un de plus. Cette demie à Roland-Garros… J’avais ce match, mais j’ai encore perdu. Globalement, c’est encore une saison de Grand Chelem très réussie pour moi, c’est quelque chose que je vais devoir garder dans un coin de ma tête pour me préparer de nouveau pour ces grands rendez-vous. En tant qu’athlète, on tombe souvent, mais il faut retenir les leçons et continuer de se battre et de progresser. Je n’ai que 26 ans et je veux croire que le meilleur de ma carrière est sur le point d’arriver. Tant que j’en suis persuadé, tant que la passion est là, je vais jouer avec tout mon coeur, comme je le fais depuis dix ans.»

Recueilli par Carole BOUCHARD, à New York

A lire aussi

http://evoyages.groupe-couleur.com/

Pack 05 novembre – Masters ATP

Du 05/11/13
au 06/11/13

A partir de 199 €

Achetez ici


Sport – Google Actualités

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment

*

code

trapez sac fiyatlari kacak bahis