11202017Headline:
instagram takipci hilesi hakkari escort antalya escort

Efficacité, risques : les boites de médicaments devraient tout dire – Le Nouvel Observateur

DURAND FLORENCE/SIPA

L’heure et à la transparence sur le médicament. Selon des informations révélées par Le Parisien/Aujourd’hui en France, chaque boîte de médicament remboursable, devrait bientôt afficher un code permettant facilement de connaître son efficacité. Les laboratoires pharmaceutiques pourraient être obligés, dès 2014, d’afficher clairement sur l’emballage des produits remboursés leur niveau de Service Médical Rendu (SMR). Le SMR pouvant être important, modéré ou insuffisant. L’information n’a pas été confirmée par le ministère de la Santé mais elle s’inscrit dans une tendance : faire de la boîte et de la notice d’un médicament un support d’information complet.


Un triangle noir pour les médicaments sous surveillance

Depuis le 1er septembre, les notices doivent déjà mentionner si le médicament est sous surveillance renforcée des autorités de santé européennes. Un triangle noir inversé en est le symbole. Mais le choix a été fait de ne pas l’apposer sur l’emballage. La liste des médicaments faisant l’objet d’une surveillance renforcée a été publiée par l’Agence européenne du médicament (EMA) le 25 avril 2013. Elle comprend 103 médicaments. Cette liste sera progressivement complétée par des produits identifiés au niveau national comme devant faire l’objet d’une surveillance particulière et sera actualisée tous les mois. Mais, il faut rappeler que tous les médicaments sont surveillés dès leur mise sur le marché. Ce ne sont pas pour autant des médicaments jugés dangereux ou comme présentant un problème particulier de sécurité.


Trois triangles pour avertir les automobilistes

En 2005, trois autres triangles sont apparus sur certaines boites de médicaments. Ces trois pictogrammes ont pour but de mettre en garde les automobilistes ou autres conducteurs de véhicules contre les différents niveaux de risque liés à la prise de certaines spécialités pharmaceutiques. Dans 10% des accidents de la route, la prise d’un médicament susceptible d’altérer l’aptitude à la conduite est retrouvée. Les hypnotiques ou les tranquillisants sont les substances les plus fréquemment mises en cause. Une voiture noire dans un triangle jaune signifie : “Soyez prudent, ne pas conduire sans avoir lu la notice”. Pour le niveau 2 d’alerte, c’est une voiture noire dans un triangle orange : “Soyez très prudent, ne pas conduire sans l’avis d’un professionnel de santé”. Et le niveau 3, un triangle rouge prévient : “Attention, danger : ne pas conduire, pour la reprise de la conduite, demandez l’avis d’un médecin” sur fond rouge pour le niveau 3. En effet, sur environ 7000 spécialités pharmaceutiques actuellement commercialisées, environ 1500 mentionnent dans le résumé des caractéristiques du produit des effets de somnolence, de troubles visuels, de vertiges ou d’altérations de la vigilance.


Un affichage sur l’emballage qui a pour but d’être le plus visible possible. En effet, selon un sondage du Groupe Pasteur Mutualité / ViaVoice réalisé en 2011, 33% de Français ne lisent jamais ou très peu la notice d’un médicament.


Santé – Google Actualités

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment

*

code

trapez sac fiyatlari kacak bahis