07232017Headline:
escort beyoglu

Faut-il vraiment avoir peur de la bactérie Clostridium ? – metronews

“Le lien de causalité n’est pas établi par la communauté médicale”, mais la mort de 3 patients atteints de Clostridium difficile 027 pose questions. Détectée depuis mars 2013 dans plusieurs établissements sanitaires et médico-sociaux des Bouches-du-Rhône, cette bactérie “présente un caractère plus sévère que la souche originelle”, explique dans un communiqué l’Agence Régionale de Santé (ARS).

L’infection se manifeste par des diarrhées, accompagnée de crampes abdominales et de fièvre. “Depuis mars 2013, 41 personnes ont été atteintes d’une infection à Clostridium difficile 027 dans les Bouches-du-Rhône”, précise l’ARS. Depuis cette date, l’infection a été identifiée dans 6 établissements sanitaires et médicosociaux du département accueillant des personnes âgées.

De nouvelles personnes infectées

A ce jour 4 personnes restent atteintes d’une infection à Clostridium difficile 027. Elles sont actuellement suivies à l’Hôpital Nord de Marseille par les équipes médicales du service des maladies infectieuses. “Ces personnes sont isolées et les mesures d’hygiène sont mises en œuvre”, ajoute dans le communiqué l’ARS.

Même si elle reconnaît que “parmi les personnes qui ont été atteintes par cette bactérie, plusieurs sont décédées”, l’Agence Régionale de Santé précise que “le lien de causalité n’est pas établi par la communauté médicale. La plupart de ces personnes étant fragilisées par l’avancée en âge et la maladie”.

Facile à diagnostiquer

Très contagieuse cette infection, qui se transmet de manière oro-fécale (des selles à la bouche), fait l’objet d’une vigilance accrue de l’ARS. Outre le rappel des mesures d’hygiène dans les établissements touchés, l’agence sensibilise les médecins libéraux pour détecter au plus vite la bactérie.

Cette infection est fort heureusement facile à diagnostiquer. Une analyse de selles permet de la détecter. Elle est  particulièrement présente chez les personnes âgées. C’est pour cette raison que l’Agence régionale de santé a mis en place des mesures de surveillance et d’alerte dans les établissements sanitaires de la région Provence-Alpe-Côte d’Azur.


Santé – Google Actualités

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment

*

code

trapez sac fiyatlari kacak bahis