04262018Headline:

France – Finlande (3-0): Ribéry encore décisif – L’Express

“On a marqué trois buts, même si on aurait pu en marquer un peu plus. Dans le jeu, il y a eu comme vendredi la mobilité, la vitesse, avec une bonne maîtrise collective”. Didier Deschamps s’est montré satisfait mardi, après la victoire de ses Bleus sur l’équipe de Finlande, lors du dernier match de poules des qualifications au Mondial 2014. Comme attendu, la France termine 2 du Groupe I derrière les champions du monde et d’Europe en titre espagnols. Ils vont donc en passer par des barrages les 15 et 19 novembre. 

La presse salue le résultat, mais se montre plus mitigée sur les prestations de chacun des Bleus. Oubliées les erreurs contre la Biélorussie, dont on a appris après coup qu’elles étaient en partie dues à une “gastro”. Hugo Lloris a “sauvé les siens en gagnant un face à face (19e)” contre Hämäläinen, écrit Le Parisien. “Décisif, encore”, synthétise L’Equipe

Devant le capitaine, c’est moins brillant. Laurent Koscielny“n’a pas montré une grande complicité avec Eric Abidal et son placement est apparu parfois douteux”, estime L’Equipe. Sur son blog, Pierre Ménès rappelle “qu’il ne jouait pas sur son côté habituel”. Abidal, “en cherchant à jouer très haut, (…) a mis sa défense en position délicate à plusieurs reprises”, regrette L’Equipe. “Je pense qu’il y a des jeunes à ce poste qui offrent désormais plus de garanties”, pointe Ménès. Raphaël Varane, évidemment. 

Ménès encense Mathieu Debuchy, “avec un centre qui amène le 2e but, une frappe sur le poteau et sa grande disponibilité dans un couloir droit certes déserté”, bien qu’il ait été “livré à lui-même en défense par l’absence de soutien de ses milieux”, dixit Le Parisien. Patrice Evra “a été pris sur quelques contres finlandais mais a aussi sauvé deux gros coups dont un joli tacle dans la surface”, fait valoir Ménès. “Il a trop souvent été mal positionné”, nuance Le Parisien

L’Equipe Le Parisien Pierre Ménes Moyenne
Hugo Lloris 7 6 6 6,5
Mathieu Debuchy 6 5,5 7 6
Laurent Koscielny 4 5 5 4,5
Eric Abidal 4 4 4 4
Patrice Evra 5 4,5 6 5
Paul Pogba 5 5 5 5
Blaise Matuidi 5 4,5 4 4,5
Samir Nasri 4 4 5 4,5
Mathieu Valbuena 5 5 5 5
Franck Ribéry 8 7 8 7,5
Olivier Giroud 6 6 5 5,5

L’association entre Blaise Matuidi et Paul Pogba n’avait rien de Lennon-McCartney version football mardi. Matuidi “a joué trop haut, ne protégeant pas assez sa défense” pour Le Parisien. Heureusement qu’il était là pour aller à la bagarre”, précise L’Equipe. Pogba “a eu du mal à se positionner, lui qui a l’habitude en club de jouer dans un milieu à trois”, selon Le Parisien. Ménès: “Son jeu est pollué par beaucoup de déchet et par une propension à toujours vouloir chercher des passes compliquées”. 

Samir Nasri à droite, bonne pioche? Non. “Il a passé sa vie dans l’axe et n’a quasiment jamais effectué de repli défensif à la perte du ballon” et “il a trop souvent ralenti le jeu en portant le ballon”, pointe L’Equipe. Les mauvais travers ont la vie dure… Résultat, Mathieu Valbuena “a été contraint de se projeter à droite”, constate Le Parisien. “Rien de bien transcendant”, écrit Ménès. 

Encore une fois, il y a Franck Ribéry et les autres. Le Parisien: “Un but magnifique d’une frappe en lucarne (8e), deux centres qui auraient dû être convertis (7e et 41e) et une passe décisive (87e) malgré quelques absences”. “Si on peut lui faire un reproche, c’est de ne pas avoir suffisamment cherché Giroud”, nuance à peine Ménès. 

Olivier Giroud “s’est battu avec un acharnement qui fait un bien fou à cette équipe”, fait valoir L’Equipe. Atone pendant 1222 minutes sous le maillot Bleus avant de marquer contre l’Australie, Karim Benzema a remis ça mardi. Pour le quotidien sportif, “l’attaquant du Real Madrid a été un joker formidable”. Mais au vu du match, il devrait rester remplaçant de Giroud pour les barrages de la Coupe du monde au Brésil, les 15 et 19 novembre prochain. 


Sport – Google Actualités

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment

*

code