07272017Headline:
antalya escort

Les retraités français se singularisent de plus en plus… – La Tribune.fr

En pleine énième réforme des retraites, la 7eme enquête annuelle « L’avenir des retraites », menée par le groupe HSBC, tombe à pic. Réalisée dans 15 pays auprès de 15.000 personnes, cette étude met bien en relief les appréciations très différentes des retraités selon le pays où ils sont établis. Et les Français brillent par l’originalité de leurs positions. Il est vrai que le système français des retraites – essentiellement basé sur la répartition – est bien différent de celui de la plupart des autres pays étudiées par HSBC (Singapour, Angleterre, Canada, Chine).

Lire aussi: “Retraites, ce que Jean-Marc Ayrault ne vous a pas dit”

Les régimes de retraite assurent 83% des revenus des retraités français

Ainsi, record mondial, les retraités français déclarent que les régimes publics de retraite contribuent à hauteur de 83% de leurs revenus, contre … 37% qui ont cette opinion dans le reste du monde. Réponse pas étonnante dans un système obligatoire par répartition. En revanche, 76% des retraités français déclarent avoir vu leurs revenus baisser à la retraite, et c’est même 11% qui ont constaté que leurs revenus avaient diminué de plus de… 50%. De fait, grosso modo, pour les salaires inférieurs à 2.000 euros, le revenu de remplacement assuré par la retraite s’élève à 75%, un taux qui tombe à 55% pour les revenus supérieurs. En France, la pension mensuelle médiane (en net) s’élève à 1.246 euros.

Et, point intéressant, 49% des Français estiment le montant de leur retraite inférieur à ce qu’ils attendaient. La succession des réformes intervenues depuis 20 ans explique peut-être cette « déception » ; il n’est pas toujours aisé de suivre…. Dans le reste du monde, 38% des retraités affirment que leurs revenus à la retraite sont moins importants que prévu.

Moins d’un retraité français sur cinq s’estime mal préparé à la retraite

Autre enseignement significatif, en France, moins d’un retraité sur cinq estime s’être mal préparé à la retraite (et un retraité sur trois seulement regrette de ne l’avoir pas fait) , contre un retraité sur trois dans le monde. La aussi, on peut sans doute expliquer le résultats français par la singularité de notre système par répartition.

Enfin, trois retraités français sur cinq déclarent ne pas épargner (contre deux sur cinq dans le monde). Peut-être par manque de moyens ?


Économie – Google Actualités

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment

*

code

trapez sac fiyatlari kacak bahis