11202017Headline:
instagram takipci hilesi hakkari escort antalya escort

L’OM ne s’en contente pas – Sports.fr

André Ayew a raté ses occasions contre les Lionceaux. (Icon Sport)

Une 5e rencontre sans victoire. L’OM a arraché le point du match nul à Sochaux (1-1), samedi, grâce à Nkoulou à la 90e, mais réalise une nouvelle contre-performance dans la course à l’Europe. A l’OL, le 5e à 3 points, d’en profiter lors du derby contre Saint-Etienne, dimanche soir.

Du plaisir, comme l’a réclamé José Anigo lors de la causerie d’avant-match, l’OM n’en a pas pris. Au moins, les Phocéens ont effacé la longue frustration ressentie sur le terrain de Sochaux (1-1), samedi, en égalisant à la 90e minute. Malgré ce scénario, le résultat nul acquis pour le compte de la 31e levée ne fait pas les affaires des visiteurs de Bonal, qui enchaînent une 5e journée sans victoire (2 nuls, 3 défaites). L’écart pourrait se creuser dans la course à l’Europe. Si l’OL remporte son derby contre Saint-Etienne, dimanche, la 5e place sera alors à 6 unités pour l’OM. Et ne parlons même pas de Lille qui, sur le podium, possède 9 points de plus avant de recevoir Guingamp…

Auteur du but marseillais à la suite d’un corner cafouillé par la défense doubienne, Nicolas Nkoulou n’a d’ailleurs pas caché sa déception malgré ce but “important” et ce point qui “pourrait compter à la fin” au classement. “C’était un match à notre portée, il y a un problème d’état d’esprit. On a besoin de gagner, puis on enchaînera“, a lâché le défenseur central, sur Canal +. Car la formation de José Anigo aurait très bien pu tomber une nouvelle fois, une semaine après la venue de Rennes au Vélodrome (0-1), incapable de revenir à la marque après l’ouverture du score adverse de l’inévitable défenseur Stoppila Sunzu (25e).

Avant le dénouement salvateur, Valbuena et ses coéquipiers auront manqué de précision et d’un peu de réussite dans leur large domination (57% de possession de balle, 16 tirs contre 8). Le meneur marseillais a sonné la révolte d’un coup franc effleurant le poteau (35e), puis d’un pointu hors-cadre (38e). A la sortie d’une énième série de crochets, Payet s’écroulait dans la surface mais se rendait coupable, selon M. Varela, d’une simulation (45e+1). En seconde, une tête de Lucas Mendes était repoussée par Faussurier (51e) et Pelé se couchait sur une tentative croisée d’André Ayew (65e). Rien de plus excitant.

Vincent Labrune se satisfera néanmoins d’une équipe volontaire jusqu’au bout. Avec ses remplaçants, l’OM a poussé le FCSM dans ses derniers retranchements, au grand dam d’Hervé Renard, dont l’équipe manque de revenir à 3 points du premier relégable, Evian TG. Dja Djédjé (46e) a davantage apporté que Fanni dans le couloir droit, Thauvin (59e) a beaucoup provoqué sans réussite avant de botter le corner du 1-1 et Imbula (71e) a déséquilibré le bloc adverse en percutant plein axe. Le point arraché permettra finalement de préparer les prochaines rencontres (Ajaccio, dans une semaine, et Montpellier) avec davantage de sérénité. Même si tous les supporters attendent toujours un OM plaisant à défaut d’être ambitieux.


Sport – Google Actualités

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment

*

code

trapez sac fiyatlari kacak bahis