07222017Headline:
escort beyoglu

L’UE peine à encadrer le marché de l’e-cigarette – Le Point

Le Point.fr – Publié le 16/12/2013 à 15:03

Le Parlement et les gouvernements européens n’arrivent pas à se mettre d’accord. Un bras de fer qui se joue sous la pression du secteur.

Alors que le marché de la cigarette électronique est en plein essor et que l’on ignore encore les conséquences sanitaires du “vapotage”, les gouvernements de l’UE et le Parlement européen peinent à s’entendre pour fixer des règles d’encadrement. Une réunion est prévue lundi dans la soirée pour tenter de finaliser un compromis, mais un nouveau rendez-vous pourrait être nécessaire mercredi, au vu du fossé séparant ministres et eurodéputés, par ailleurs sous la pression anti-régulatrice du secteur. Le risque est que faute d’entente, les institutions européennes préfèrent renoncer à mettre des règles du jeu, laissant le champ libre aux fabricants.

Limiter les taux de nicotine

Sous pression du Parlement, lui-même soumis à un tir de barrage des lobbies, les gouvernements ont accepté de renoncer à leur option de départ d’assimiler les cigarettes électroniques à des médicaments. Mais en échange, ils attendaient du Parlement qu’il accepte une série de règles pour limiter l’attractivité et la possible nocivité de ce produit, surtout en interdisant les versions rechargeables, et en limitant les taux de nicotine.

Or le Parlement refuse dans l’immédiat ces limites, pourtant soutenues “par la plupart des États”, proposant même de permettre des taux de concentration de nicotine jugés inacceptables, selon un diplomate européen. “Le taux de nicotine proposé par le Parlement, à 20 mg par ml dans un recharge, correspondrait à la dose reçue en consommant deux paquets de cigarettes traditionnelles par jour pendant une semaine”, a-t-il souligné.

Sept millions d’usagers en Europe

La question des cigarettes électronique ne devait au départ qu’être un des volets de la directive anti-tabac dont l’UE tente de finaliser l’adoption, avant que les consommateurs européens ne changent la donne, en se tournant massivement vers le vapotage. La consommation de cigarette électronique, un appareil délivrant une vapeur aromatisée contenant de la nicotine, double ainsi chaque année depuis quatre ans, et toucherait sept millions d’usagers en Europe.

En matière de tabagisme par contre, États et Parlement européens ont réussi à accorder leurs violons sur la plupart des questions en débat. Le compromis en voie de finalisation prévoit notamment que les paquets de cigarettes porteront des avertissements de santé sur 65 % de leur surface, tandis que les cigarettes mentholées seront interdites d’ici 2020.


Santé – Google Actualités

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment

*

code

trapez sac fiyatlari kacak bahis