11202017Headline:
instagram takipci hilesi hakkari escort antalya escort

Pierre Moscovici confiant dans l’économie française – La Tribune.fr

Le ministre de l’Economie et des Finances Pierre Moscovici se veut rassurant sur l’état de l’économie française dans un entretien accordé ce dimanche au Journal du Dimanche.

Rythme de croissance de 1 %

« L’économie française va mieux, incontestablement. Tous les indicateurs sont bien orientés. Les anticipations de production industrielle, notamment, sont à la hausse. Sur les trois derniers trimestres, la croissance progresse à un rythme annuel de 1 % », a ainsi déclaré M. Moscovici qui ajoute : « la France fait mieux que la zone euro, mieux que ce qui était prévu avant l’été. »

Pourquoi une telle défiance ?

Une situation qui contraste avec la vision que les observateurs continuent à avoir de l’économie hexagonale. « Une chose me frappe pourtant, c’est la défiance dans laquelle nous vivons. Elle n’est pas fondée: nous sommes une grande économie, diversifiée, et nous renforcerons au contraire la croissance par la confiance. La reprise est là, la confiance va suivre », a martelé le locataire de Bercy.

Priorité à l’emploi

Balayant d’un revers de main les problèmes de déficit, Pierre Moscovici a réaffirmé que « l’objectif prioritaire du gouvernement, c’est l’emploi. » « Ce qui suppose que les entreprises se développent, ce qui suppose aussi que la fiscalité soit adaptée. La clé d’une reprise solide, c’est avant tout l’investissement », a-t-il indiqué en affirmant que « c’est par l’entreprise que la croissance redémarrera. »

Répondre à la grogne par la concertation

Bercy veut donc répondre à la grogne patronale et mise sur la concertation passée et future. « Nous voulons tous parvenir à une fiscalité des entreprises plus intelligente: aujourd’hui, elle taxe trop les facteurs de production. Durant la concertation, chacun est convenu que c’était une démarche pertinente. Mais ce n’était pas mûr. Nous n’abandonnons pas cette idée. Il y aura des Assises de la fiscalité d’ici au premier trimestre 2014 pour poursuivre ce travail », décrit Pierre Moscovici. 

X


Économie – Google Actualités

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment

*

code

trapez sac fiyatlari kacak bahis