07222017Headline:
escort beyoglu

Qui est Monsieur Duflot? – L’Express

Sur Twitter, Xavier Cantat s’est finalement tu. Pourtant, se taire n’est pas dans les habitudes du compagnon de Cécile Duflot… Comme pour compenser le fait d’avoir toujours, ou presque, été dans l’ombre de quelqu’un d’autre – sa compagne et la politique, son frère Bertrand et la musique -, cet amateur d’escrime avait choisi ses armes: 140 signes.  

Faute de pouvoir continuer à jouer les Grandes Gueules sur RMC, depuis qu’il est “conjoint de ministre”, c’est là qu’il aimait viser ses adversaires. Plusieurs à la fois, même. Contre le ministre de l’Intérieur pour ses propos qui n’avaient aucun sens” sur le fait d’être Français, en septembre. Contre le Premier ministre, aussi, et contre le projet de transfert de l’aéroport de Nantes à Notre-Dame des Landes. Contre le 14 juillet aussi, en se disant “fier de la chaise” restée vide à son nom à la tribune des conjoints pour le défilé militaire. 

Un récidiviste du tweetclash

La solidarité gouvernementale pour sa compagne. Pour lui, le tweetclash gouvernemental… “Elle c’est elle, et moi c’est moi”, répond-il à ceux qui le critiquent. Mais “il n’est pas en service commandé pour faire passer les messages que [Cécile Duflot] n’assumerait pas, assure un proche du couple cité par le Nouvel Obs. S’il l’avait écoutée, il se serait abstenu au contraire de tout commentaire et depuis longtemps! A un moment donné, il devient compliqué de mettre sa compagne en difficulté.”  

Compliqué au point d’effacer son tweet de trop, puis de fermer son compte Twitter “d’un commun accord”, alors que le dossier devenait “douloureux” pour Cécile Duflot, a glissé son collègue-ministre EELV Pascal Canfin sur iTélé jeudi soir. 

Xavier Cantat s’est toujours peu montré. C’est de l’autre côté de l’objectif qu’il aime être. “Photographe amateur d’abord, professionnel ensuite”, il “gravite dans l’univers de la musique”, raconte Paris Match. Parmi les groupes qu’il mitraille, bien sûr, celui de son frère Bertrand, Noir Désir. Concerts, pochettes de disques, images officielles ponctuent sa vie “normale”.  

Le drame de Vilnius en 2003, un tournant

Tout bascule en 2003. Marie Trintignant meurt sous les coups du chanteur Bertrand Cantat à Vilnius. Xavier Cantat sort de l’ombre. Il assiste au procès et photographie son frère en prison pour VSD… Il écrit un livre, Méfaits divers, dans lequel il éreinte la presse et les “charognards”. “Il racontait de façon parfois virulente le tsunami intime et la tempête médiatique à laquelle ils avaient dû faire face alors”, commente le Nouvel Obs.  

“Pendant un temps, je n’ai pas vécu ma vie, confie alors Xavier Cantat à Gala. J’ai vécu la sienne. Ce drame est une tache indélébile.” Une tache pour son frère, bien sûr, mais aussi pour lui-même. Son couple, à l’époque, ne résiste pas au drame de Vilnius.  

“A la sortie du tunnel, Xavier Cantat veut passer à autre chose. (…) Il part s’installer en région parisienne pour se consacrer à la cause écolo”, écrit Metronews. C’est là que ce militant actif chez les Verts rencontre Cécile Duflot. En 2008, il s’inscrit même sur sa liste quand elle brigue la mairie de Villeneuve-Saint-Georges, dans le Val-de-Marne. La même année, ils ont une fille, Térébentine, septième enfant de cette famille recomposée: il en avait déjà deux, elle quatre. 

EELV, sa nouvelle famille

Après fusion de la liste écologiste avec celle des communistes entre les deux tours des élections municipales de 2008, Xavier Cantat se retrouve adjoint au maire, chargé de la culture et de la jeunesse. Il mêle aussi progressivement la politique à la photographie. Il devient même photographe officiel pour EELV et signe l’affiche d’Eva Joly pour l’élection présidentielle de 2012. 

Mais avec l’entrée de sa compagne au gouvernement, Xavier Cantat doit abandonner cette activité, tout comme sa participation aux Grandes Gueules sur RMC. Il exerce cependant toujours son mandat d’adjoint à Villeneuve-Saint-Georges où le couple vit dans l’ancienne ferme du grand-père de Cécile Duflot, raconte Paris Match.  

Quelqu’un de profondément ancré à gauche, dont le père était ouvrier et qui a grandi en HLM 

Quel élu est cet homme qui se décrit lui-même comme “quelqu’un de profondément ancré à gauche, dont le père était ouvrier et qui a grandi en HLM”? Au delà des portraits en creux du “compagnon de” et du “frère de”, France 3 Paris Ile de France décrit un “élu tranquille” qui travaille “dans un esprit constructif et facilitateur”, amateur de “bagarre” mais “pas du genre à éructer”, plutôt du genre à “se coucher” ou à sécher les conseils municipaux, selon d’autres élus locaux.  

Et même à Villeneuve-Saint-Georges, le drame de Vilnius le rattrape. En 2011, Xavier Cantat porte sa propre candidature aux élections cantonales. Eliminé au premier tour, il dénonce “le discours de haine” du Parti communiste qui ” n’a de cesse de [le] désigner publiquement comme le frère d’un assassin”, dans Le Parisien. Il refuse d’appeler à voter pour le Front de Gauche pour contrer le FN. Cécile Duflot le pousse à se ranger aux consignes d’EELV.  

Mais “la plaie qui n’est pas refermée se ravive à l’approche des municipales”, ajoute France 3 Paris Ile de France. Désormais en phase de sevrage de Twitter, l’ex-bretteur intrépide en 140 signes devra trouver un autre moyen pour son prochain coup de gueule. Dans la limite de l’acceptable pour sa compagne-ministre. 


Gros plan – Google Actualités

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment

*

code

trapez sac fiyatlari kacak bahis