02192018Headline:

Räikkönen revient chez Ferrari – Sports.fr

Kimi Räikkönen fait son retour chez Ferrari. (Reuters)

C’est officiel, Kimi Räikkönen quittera Lotus pour Ferrari à la fin de la saison. Le Finlandais retrouve la Scuderia qu’il avait quitté en 2009 après trois saisons et un titre mondial glané en 2007. Il fera bien équipe avec Fernando Alonso, conforté dans son rôle mais qui devra faire face à une nouvelle concurrence.

Alonso-Räikkönen, Räikkönen-Alonso, voilà sans doute la paire de pilotes la plus bouillante depuis bien longtemps ! Celle que d’aucuns comparent déjà à l’association brûlante chez McLaren d’Alain Prost et Ayrton Senna à la fin des années 1980. Car Ferrari a fait d’une pierre deux coups ce mercredi. Au lendemain de l’annonce de Felipe Massa qui a devancé la Scuderia en révélant son départ à la fin de la saison en cours, la Scuderia Ferrari a bien officialisé le recrutement de Kimi Räikkönen.

Welcome back” (bienvenue !), précise le site officiel de l’équipe, rappelant que cette arrivée est en fait un retour, celui d’”Iceman” pilote des rouges de 2007 à 2009. Après un dernier exercice difficile où il avait nettement été dominé par Felipe Massa, Kimi Räikkönen avait quitté la F1 et tenté l’aventure en rallye WRC, une virée sans grands résultats et conclue deux ans plus tard par un comeback convaincant chez Lotus.

D’une pierre deux coups donc car le sibyllin communiqué de la Scuderia recèle en fait une information majeure : “Le Finlandais rejoindra Fernando Alonso pour les deux prochaines saisons”. Un bail de deux ans donc mais surtout la confirmation que l’Espagnol sera bien son coéquipier en dépit des dernières rumeurs tant liées à l’arrivée du Finlandais qu’aux tensions nées d’une saison difficile pour l’écurie italienne, une nouvelle fois battue en performance par Red Bull. Une situation que le “Taureau des Asturies” a du mal à digérer.

Visiblement, Lotus a des aigreurs d’estomac ce mercredi. L’écurie détenue par le fonds d’investissement luxembourgeois Genii Capital est en quête d’investisseurs et le départ de son fer de lance n’est pas pour arranger ses affaires. Confiant, Lotus comptait sur une prolongation de contrat, surtout après que Red Bull a fermé la porte en engageant Daniel Ricciardo comme nouveau coéquipier de Sebastian Vettel. Lotus a encore manié l’humour sur son compte Twitter… A moins qu’Eric Boullier et ses hommes en aient gros sur la patate, eux qui négociaient encore pour convaincre Iceman de poursuivre avec eux. “Kimi part chez Ferrari en 2014, ça fait un peu mal“, explique le communiqué avec une photo des plus osées.


Sport – Google Actualités

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment

*

code