11192017Headline:
instagram takipci hilesi hakkari escort antalya escort

Révélation des pyramides, info ou intox ? – AgoraVox

De l’auteur du film : « Comme tout le monde, je pensais que tout avait été dit concernant la grande pyramide de Gyzeh. Jusqu’au jour où je découvris que des faits inexpliqués restaient ignorés par l’égyptologie. Alors j’ai enquêté, sans a priori ni préjugés. Je voulais seulement comprendre comment la grande pyramide avait été construite, mais cette quête m’a mené au-delà de ce que je pouvais imaginer. Tout ce qui va suivre repose sur des faits. Cette aventure vous conduira à travers le temps sur les sites archéologiques les plus anciens et les plus énigmatiques de notre planète, aux confins de l’origine de notre civilisation, pour enquêter sur le pourquoi de la grande pyramide de Gyzeh. »

Le texte générique étant très accrocheur, j’ai pris mon courage à deux mains et j’ai visionné le film qui dure presque deux heures. Je ne suis pas un passionné des pyramides, néanmoins le temps passe très vite sachant que le reportage est de qualité et les questions que soulève l’auteur ont fait monter ma curiosité à huit sur l’échelle de Richter.

Quand votre curiosité est au maximum, vous avez un besoin vorace d’en connaître plus long ; merci Google ou je tape plein d’espoir dans le petit rectangle blanc « La révolution des pyramides » le temps ne c’est pas fait attendre des dizaines de liens commencent à tomber. A mon grand étonnement, ça intéresse beaucoup d’internautes, c’est le coté positif !

Je commence à faire le tri des informations, la quantité est au rendez vous, pour la qualité des informations c’est très lamentable « ça vole très bas », avec beaucoup d’attaques personnelles sur le réalisateur du reportage ça ressemble à un débat entre scientistes et créationnistes à propos de Darwin ou un discourt indigeste entre la gauche caviar avec la droite bling-bling ! la vérité étant rarement accessible concernant ce type de sujet je conseille aux débatteurs qui pensent avoir la science infuse la phrase de Socrate qui date de plus de 2000 ans « La seule chose que je sais c’est que je ne sais rien » et d’ajouter celui qui sait qui ne sait rien en sait toujours plus que celui qui croit tout savoir. Néanmoins avec du temps et du courage on trouve des articles très passionnants. Je m’arrête là concernant ma mésaventure sur mes recherches, le but n’est pas d’ajouter de la polémique à la polémique mais de faire avancer d’un epsilon mes recherches. Il est temps de rentrer dans le vif du sujet, le but est de partager mon analyse, du fait de mon esprit logico matematico je m’intéresserai uniquement à la partie mathématique je vous rassure çà ne dépasse pas le niveau secondaire.

Ma méthode consiste à classer les informations par pertinence (à mon goût) en trois catégories faible moyenne et forte, j’analyse brièvement la derrière catégorie et j’exclue d’office les informations ou je ne suis pas compétent.

Exemple d’informations de pertinence faible :

Dans un interview qui fait suite au reportage, l’auteur explique que nos bébés à la naissance mesurent en moyenne une coudée royale égyptienne (mesure utilisée par les bâtisseurs de pyramides) soit en mètre 0,5236 et 3,14 kilo pour le poids, je pense que tout le monde reconnaîtra le nombre pi dans la formulation. C’est très sympa un bébé qui mesure une coudée royale et qui pèse pi, néanmoins je considère que cela n’est pas exploitable même si on vérifie sur le net et que l’on trouve des valeurs très approchantes suivant les pays. Il est impossible de connaître le poids à la naissance des sept milliards d’humains et ensuite de faire une moyenne. Dans ce cas on a recours à un échantillon (quantité de bébés) de surcroît homogène (un seul pays) la valeur statistique sera forcément une valeur approchée. Dans certains cas ce genre d’analyse peu même décrédibilisé le débat.

Exemple d’informations de pertinence moyenne :

La pyramide de Khéops ou grande pyramide de Gizeh est un monument, formant une pyramide à base carrée de 440 coudées. Finalement la base de la pyramide est le plus simplement du monde un carré, on se propose de calculer le périmètre du cercle inscrit et du cercle circonscrit au carré.

-Pour le cercle inscrit le périmètre est égal à 440 coudées (le base du carré correspond au diamètre du cercle inscrit) x par pi soit en mètres 440 x 3,14159 x 0,5236 = 723.07721

-Pour le cercle circonscrit le périmètre est égal à la diagonale du carré (440 coudée x racine de deux) x par pi soit en mètre 440 x 1,41421 x 3,14159 x 0,5236 = 1023.5657 (si on fait le calcule avec le théorème de Pythagore on obtient le même résultat √((440 x 0.5236)2 + (440x 0.5326)2) x 3.14159)

-A présent on fait la différence des cercles circonscrit et inscrit soit CI – Ci = 299.793629.

Ce nombre vous dit peut être rien, mais un physicien vous dira que ce nombre ressemble étrangement à une constance universelle soit la vitesse de la lumière, elle est par exemple de 299 792 458 m.s-1 dans le vide.

La valeur peut varié légèrement suivant les arrondis mais ne fluctue pas comme dans un calcul statistique à ce niveau chacun est libre de dire c’est ou ce n’est pas du hasard. Je respect les deux idées, néanmoins si ce n’est pas du hasard les bâtisseurs de pyramides avaient la bosse des maths et ils connaissaient la vitesse de la lumière. (Peut être des sacrés cachottiers)

La catégorie des informations de pertinence forte :

Dans le reportage, le passage sur le pyramidion (bloc de pierre taillé, pièce ultime qui termine et coiffe le sommet des pyramides) constitue un des moments clé.

Décortiquons ce bijou mathématique qui date de plusieurs milliers d’années, soit une pyramide à base carrée.

-La hauteur du pyramidion est de un mètre pile ça jette un froid, les bâtisseurs sont censés ne pas connaître le mètre qui date approximativement de la Révolution française (Auparavant, les longueurs étaient mesurées en référence humain, le pouce, le pied et la toise). Le coté de la base du pyramidion mesure Pi / 2.

Quand on étudie la géométrie de la grande pyramide rapport apothème/demi-base elle est égale au nombre d’or (Phi), idem si on étudie les proportions de la chambre du rois les rapports sont d’une proportion harmonique, la coudée est égale Pi / 6, la liste est très longue…

Il n’est pas utile à mon niveau de détaillé ces formes géométriques, ont trouvent sur le web des centaines de pages qui fond ça très bien.

En synthèse la coudée, pi et phi sont omniprésent voir inscrit dans tous ces édifices, pour les mathématiciens ces trois nombres sont vraiment magiques, certains diront même cosmiques !

Explications :

-Pi est un nombres irrationnel transcendants sont des nombres irrationnels qui ne sont pas algébriques. De ce fait pas exprimables par une fraction ou une équation. Les décimales sont en nombre infini (ou pi se manifeste l’infini n’est pas très loin) et elles sont totalement imprévisibles et jamais périodiques. Il est très difficile de savoir ou parfois impossible de définir la transcendance.

Le nombre pi est peut être un nombre univers (Il en a toutes les propriétés, mais on en est pas tout à fait sûr) par exemple la date du 02092013 se trouve telle quelle à la décimale 167 804 793, dans ce nombre univers vous trouverez votre date de naissance un article d’Agoravox, la bible, la Joconde si vous avec pris soin de la coder en binaire etc. En fait tout ce qui existe dans l’univers se trouve dans pi.

Plus d’infos sur : http://www.angio.net/pi/bigpi.cgi

-La coudée royale égyptienne se comporte comme une clé, elle n’a probablement pas délivrer tous ses secrets elle est égale à pi / 6 soit en mètre 0,5236.

Coudée =π-φ2=π/6 (Incroyable 3,1416-2,618=0,5236 soit pi-phi^2=coudée)

-Phi (nombre d’or) c’est le seul nombre qui lorsqu’on lui ajoute l’unité devient son carré et lorsqu’on lui soustrait l’unité devient son inverse.

φ = 1.618033 plus exactement

φ ^2-1=φ

φ ^2-φ =0

1/φ =φ -1

Phi appelé également nombre d’or est omniprésent dans la nature et également dans l’univers, par exemple dans la suite de Fibonacci nommé également spirale logarithmique ou encore spirale d’or.

En partant de 1 si vous lui ajouter le nombre qui précède on obtient la suite de Fibonacci 1+0 =1 ; 1+1=2 ; 2+1=3 soit la suite 0,1,1,2,3,5,8,13,21,34,55,89 etc. Si je divise deux nombres consécutifs de la suite de Fibonacci j’obtiens le nombre d’or (21/13=φ ou 89/55=φ). Suite très énigmatique dans la nature, si je prend une marguerite elle a curieusement 13 ou 21 ou 34 pétales mais jamais 14 ou 22 pétales.

Idem pour une pomme de pin ou les écailles d’un ananas ou le dessin d’un coquillage ou dans la spirale ADN ou à grand échelle dans celle des galaxies.

Soit le problème mathématique appelé “Le monsieur des lapins”. Combien de couples de lapins obtiendrons-nous à la fin de l’année ; si on démarre avec un couple, chacun des couples produit tout les mois un nouveau couple lequel deviendra productif au second mois de son existence ? Réponse c’est une suite de Fibonaci (1, 1, 2, 3, 5, 8, 13, 21, 34, 55, 89, 144, …lapins)

Ce nombre d’or et omniprésent dans la construction des pyramides Kheops, les dimensions du Parthénon d’Athènes, les gradins du théâtre d’Épidaure, les grandes cathédrales européennes, à Taj Mahâl immense monument funéraire élevé en Indeles… Les bâtisseurs connaissait et maîtrisait t’ils tous ces notions mathématiques ? qui ne serait pas uniquement caché dans ces impressionnants édifices. Ce nombre est également présent dans les œuvres de Léonard de Vinci. On le retrouve également inscrit dans la nature par exemple la botanique dans la disposition et l’arrangement des feuilles d’un végétal, soit tous les arrangements possibles observables chez les végétaux par exemple la disposition des spirales dans les fleurs de tournesol ou dans la pomme de pin. (voir le reportage nombre d’or).

Qu’en est-il en réalité ? Quel est la part du mythe ? Comment expliquer les faits avérés ?

En conclusion ce reportage « la révélation des pyramides » même si tout n’est peut être pas à prendre à la lettre (à mon goût) il comporte des informations de pertinences fortes, en autre les mathématiques qui à mon avis et un paradigme à prendre beaucoup plus en considération dans les recherches.


Gros plan – Google Actualités

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment

*

code

trapez sac fiyatlari kacak bahis