07212017Headline:
escort beyoglu

Santé : trois médicaments anticoagulants dans le collimateur – Le Parisien

Les médecins biologistes sont inquiets face aux effets de la prise d’un anticoagulant nouvelle génération, le Pradaxa. ( (AFP/ Fred Dufour.) )

Les médecins biologistes ont pris contact avec la ministre de la Marisol Touraine pour l’alerter sur le Pradaxa, un médicament apparu en il y a cinq ans et qui est prescrit contre les problèmes de coagulation : embolies, infarctus, phlébites, AVC.

Selon le site de France Info, l’arrivée sur le marché d’une nouvelle molécule, le Pradaxa, en lieu et place du précédent anticoagulant, le Previscan, n’est pas sans risques.

Le site d’informations a ainsi recueillis le témoignage d’un patient de 84 ans qui aurait fait une hémorragie interne après la prise de cette nouvelle génération d’anticoagulant.

Et selon le syndicat des jeunes biologistes médicaux, des cas comme le sien sont nombreux, avec parfois des conséquences dramatiques. L’ancien traitement pouvait lui aussi provoquer des hémorragies mais possédait un antidote bien connu des médecins. Au delà, les jeunes biologistes médicaux insistent sur le coût jugé «démesuré» de la prescription du Pradaxa: de 76 € par mois contre 12,5 € en moyenne pour la génération précédente des anticoagulants.

L’Agence du médicament vient elle même d’envoyer un courrier aux médecins les mettant en garde contre les effets indésirables de cette nouvelle molécule et les précautions à prendre pour limiter le risque de saignement. Elle promet de surveiller ces prochains mois les volumes de ventes.

Le Pradaxa figurait déjà sur la liste des 59 médicaments sous surveillance en France, début 2011, par le ministère de la Santé.


Santé – Google Actualités

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment

*

code

trapez sac fiyatlari kacak bahis