11212017Headline:
instagram takipci hilesi hakkari escort antalya escort

Spectacles vivants – la mise au point d’Aurélie Filippetti… – Stars Actu

Après l’appel à la mobilisation lancée par l’Association « le Puy du Fou » contre l’avant-projet de loi sur la création artistique, censé mettre en danger certains spectacles vivants, Aurélie Filippetti, ministre de la Culture et de la Communication, a tenu à faire une petite mise au point.

Dans un communiqué de presse, non seulement elle dément ces informations mais dénonce également les mensonges diffusés à des fins politiciennes, au moment où le Ministère s’emploie à développer et valoriser la pratique artistique en amateur, qui est une source incomparable de lien social, de développement personnel et de valorisation des territoires.

Et de préciser que l’objectif du gouvernement n’est pas de limiter le bénévolat, ni même de l’interdire, mais bien de permettre son rayonnement et sa sécurisation juridique au regard du Code du travail.

Via ce communiqué la Ministre indique qu’actuellement la pratique artistique en amateur est limitée par un cadre juridique devenu inadapté à son développement.

D’où l’idée de ce projet dont l’objectif est avant tout d’éviter les risques de requalification en travail dissimulé. Il s’agit de faire en sorte que la pratique en amateur s’exerce en toute sécurité sans pour autant fragiliser la présomption de salariat.

Le Puy du Fou - Crédits : Padpo/Wikipedia Commons

Le Puy du Fou – Crédits : Padpo/Wikipedia Commons

Aurélie Filippetti rajoute que ce texte, qui est toujours en cours d’élaboration, précise que l’artiste amateur ne perçoit pas de rémunération et permet le recours au matériel professionnel et à la publicité ; conditions qui aujourd’hui créent un risque de requalification en situation de travail professionnel.

La ministre insiste ensuite sur le fait que ce projet a pour but de légitimer le recours aux artistes amateurs bénévoles en autorisant leur présentation dans le secteur lucratif, comme c’est le cas au Puy du Fou et dans d’autres manifestations de ce genre.

Il s’agit donc de sécuriser la pratique en amateur etde permettre son développement « tout en veillant à ne pas produire de concurrence déloyale aux entrepreneurs et artistes de spectacles professionnels ».

Et de conclure en rappelant que ce texte est le fruit « d’une large concertation qui associe l’ensemble des acteurs concernés depuis plusieurs mois, ainsi que le montre le soutien de nombreuses associations notamment en Bretagne au projet de loi. »


Culture – Google Actualités

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment

*

code

trapez sac fiyatlari kacak bahis