11202017Headline:
instagram takipci hilesi hakkari escort antalya escort

Varane, un retour remarqué – Football.fr

Varane revient pour être titulaire en équipe de France. (Reuters) Equipe de France

Réagir

Sa blessure n’est plus qu’un mauvais souvenir et il vient coup sur coup d’effectuer son retour à la compétition avec le Real Madrid puis d’être rappelé en équipe France. Raphaël Varane a retrouvé les Bleus avec appétit et vient surtout garnir un secteur où Didier Deschamps ne manquait pourtant pas de solutions intéressantes.

Jamais un joueur ne comptant que deux sélections à son compteur n’était apparu aussi vital à l’équipe de France, mais c’est pourtant le cas de Raphaël Varane. A l’image du milieu de terrain de la Juventus, Paul Pogba, le défenseur du Real Madrid représente l’avenir mais aussi et surtout le présent des Bleus. Or, cinq mois durant, le joueur de 20 ans a été écarté des terrains pour se soigner.

En mai dernier, à l’occasion d’une rencontre de Liga avec les Merengues contre l’Espanyol de Barcelone, il est victime d’une rupture du ménisque du genou droit et doit subir une intervention chirurgicale. Suite à des complications, sa période d’absence initialement fixée à 3 mois doit être rallongée. Mais l’intéressé a enfin retrouvé les terrains avec son club pour être immédiatement repris en équipe nationale.

C’est dire à quel point Didier Deschamps lui voue une grande confiance. “J’ai travaillé énormément ces dernières semaines. J’ai fait ce qu’il fallait pour être prêt et revenir à la compétition. C’est toujours un grand plaisir et une grande fierté de revenir en Bleu, a-t-il confirmé lundi en conférence de presse depuis Clairefontaine. C’est une marque de confiance de la part du sélectionneur, qui va me permettre de revenir dans le groupe, de reprendre mes repères. C’est quelque chose dont je tiens compte, qui me fait plaisir“.

Sauf que si Varane revient, ce n’est évidemment pas pour reprendre ses repères mais bien pour confirmer son statut de futur très grand. Le successeur de Laurent Blanc veut en faire son taulier défensif, l’intégrer à sa colonne vertébrale avec Paul Pogba et un Karim Benzema qui pioche trop souvent. Et ce retour signe le début d’un sacré casse-tête pour le champion du monde 1998.

Si ses prédécesseurs, Raymond Domenech et Laurent Blanc essentiellement, auront passé leurs mandats respectifs de sélectionneur à chercher une charnière à installer, DD se voir lui proposer plusieurs options de qualité. Si Adil Rami et Philippe Mexès ont pris trop de retard, les Laurent Koscielny, Mamadou Sakho et Eric Abidal postulent, Eliaquim Mangala également, même s’il n’a pas été retenu pour défier l’Australie puis la Finlande. Lorsque l’ancien Lensois était blessé, le Gunner et le Monégasque avaient les faveurs du patron. Mais depuis, en plus de Varane, le néo-Red a lui aussi retrouvé la forme…

Le Merengue est un choix évident, reste à savoir qui l’accompagnera à terme. S’il avait réussi un bon début de saison, Eric Abidal a montré ses limites lorsque le niveau de jeu s’élève, alors que Laurent Koscielny a le plus souvent répondu présent. Mamadou Sakho doit lui encore progresser… La préférence du Madrilène pour un poste axe droit fera-il pencher la balance en faveur du finaliste du Mondial 2006, du Dragon de Porto ou de l’ancien Parisien ? Mais l’ex-Merlu peut aussi très bien s’adapter côté opposé au sein de la charnière… Autrement dit, c’est peut-être l’association et les automatismes que réussira à créer Raphaël Varane avec l’un de ces défenseurs qui fera finalement la différence.


Sport – Google Actualités

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment

*

code

trapez sac fiyatlari kacak bahis