07222017Headline:
escort beyoglu

VIDEO. Disparition de Fiona: Cécile et Berkane, les amants terribles – L’Express

Les yeux remplis de larmes, ses cheveux blonds ébouriffés, Cécile Bourgeon se présente ce jeudi 16 mai devant les caméras et les micros des journalistes. Sa fille Fiona, petite blondinette aux yeux bleus âgée de 5 ans, a disparu depuis cinq jours du parc Montjuzel, à Clermont-Ferrand. De sa voix étranglée, elle supplie qu’on lui rende son enfant. Ce qui lui permettrait, explique-t-elle, de vivre la fin de sa grossesse – elle est enceinte de six mois – correctement.  

Cinq mois se sont passés et c’est sous les huées que cette jeune femme de 25 ans a fait sa dernière apparition. Jeudi soir, une centaine de personnes les attendait – elle et son compagnon Berkane Maklouf – pour dénoncer “leur odieux mensonge”. Quelques heures plus tôt, ils ont avoué que cette disparition n’était en réalité qu’un scénario destiné à masquer la mort de la fillette. Le beau-père de Fiona, un grand brun au visage émacié, a été mis en examen pour “coups mortels” aggravés et sa mère est poursuivie pour quatre délits, “non-assistance à personne en danger”, “recel de cadavre”, “dénonciation mensongère d’un crime” et “modification d’une scène de crime”. Tous deux ont été écroués. 

“On ne sait pas où est notre pépette”

D’après la mère de Fiona, ce serait son nouveau compagnon, Berkane, 32 ans, qui a porté le coup mortel, dans la nuit du 11 au 12 mai. La jeune femme l’a rencontré il y a dix mois. Ils emménagent rapidement ensemble dans le centre de Clermont-Ferrand avec les deux filles que Cécile a eu d’une précédente union, Fiona, et sa petite soeur Eva, aujourd’hui âgée de deux ans et demi. Rapidement, Cécile Bourgeon tombe enceinte. Le bébé, le premier pour Berkane, naît en août à Perpignan, où le couple a emménagé mi-juillet. Soit quelques semaines après la disparition de Fiona. Ils avaient expliqué à leurs proches vouloir se rapprocher du domicile de la mère de Cécile. Et surtout, vouloir se reconstruire.  

Devant les caméras, Berkane semble autant tenir à Fiona que sa mère. Il est de toutes les battues, de tous les porte-à-porte, lance des appels dans les médias. Filmé en caméra cachée par La Montagne, il s’emporte contre des journalistes qui le pressent de questions. “On est en train de péter un plomb. Nous-mêmes, on veut retrouver notre gamine, on ne sait pas où est notre pépette.”  

Violence et toxicomanie

En réalité, le tableau de famille n’a rien d’idyllique. Selon le père biologique des deux enfants, Nicolas Chafoulais, sa fille s’était déjà plainte de violences de la part de son beau-père. “Un jour, Fiona m’a confié qu’il lui avait fait mal. Quand j’ai voulu avoir une explication avec Cécile, il s’est interposé”, a-t-il indiqué au Parisien. Si Berkane Maklouf nie avoir porté le coup fatal, il concède “des coups quelques jours auparavant”. Il a également admis lors de sa garde à vue avoir donné une “fessée” à la fillette le soir précédant le drame.  

Selon plusieurs témoignages, la fillette n’était pas la seule à subir la violence de ce Clermontois d’origine algérienne. “Il menaçait Cécile, ça se voyait qu’elle avait peur de lui”, confie Manon, une amie d’enfance de la mère, à RTL. Berkane Maklouf avait une grande influence sur sa compagne. Il tentait de la convertir à l’islam, une religion dont il s’était rapproché depuis plusieurs mois. Sur plusieurs vidéos tournées cet été, on voit la jeune femme apparaître voilée. Dans son nouveau quartier de Perpignan, il se rendait régulièrement prier dans un terrain vague avec d’autres fidèles, faute de lieu décent. “On sentait que ça l’intéressait, mais rien d’excessif”, affirme une connaissance.  

Cécile et Berkane, tous deux au chômage, étaient connus pour leur toxicomanie. Ce dernier avait déjà été condamné pour violences et usage de stupéfiants. “Dès qu’il est arrivé, il cherchait de l’héroïne et demandait où on pouvait en trouver”, rapporte un habitant du quartier à Perpignan. “Le couple se rendait dans des endroits où ils pouvaient acheter et consommer de la drogue avec Fiona et Eva”, a rapporté le magistrat. Un élément de plus qui a conduit les enquêteurs à creuser la piste familiale. 


Gros plan – Google Actualités

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment

*

code

trapez sac fiyatlari kacak bahis