11202017Headline:
instagram takipci hilesi hakkari escort antalya escort

VIDEOS. Paul Walker, vedette de «Fast and Furious», se tue en … – Le Parisien

1 déc. 2013, 06h51 | MAJ : 08h26

Mon activité Vos amis peuvent maintenant voir cette activité

Supprimer X

Il était l’une des vedettes de la série de films d’action «Fast and Furious». L’ américain Paul Walker s’est tué dans un , samedi, dans le comté de Los Angeles, en Californie. Agé de 40 ans, il avait connu la gloire dans le rôle de Brian O’Connor, agent infiltré dans le milieu des courses automobiles, dans cette saga à succès.

«C’est le coeur sincèrement lourd que nous devons confirmer que Paul Walker est décédé aujourd’hui dans un tragique accident de voiture», indiquent ses agents sur le compte Facebook de l’acteur. «Il était passager dans la voiture d’un ami, et tous deux ont perdu la vie», précisent-ils. Une message similaire a été diffusé sur twitter. Selon le Los Angeles Times, l’accident serait survenu vers 15h30, heure locale. La voiture, une Porsche, s’est écrasée contre un arbre et était en feu lorsque les secours sont arrivés. Une enquête est en cours pour déterminer les circonstances précises de l’accident.


La photo de l’accident posté sur Twitter

Sa première passion, la biologie marine

Mannequin dès son plus jeune âge, Paul Walker débute sa carrière d’acteur dans les séries télévisées comme «Arnold et Willy», «Charles s’en charge», «Les Routes du Paradis» ou encore «Les Feux de l’amour». Au cinéma, il décroche son premier rôle en 1986 dans «Monster in the closet», une comédie horrifique de Bob Dahlin. Il se fera par ailleurs remarquer dans la fable fantastique «Pleasantville» (1998) de Gary Ross.

En 2000, il est la tête d’affiche de deux grosses productions hollywoodiennes du réalisateur Rob Cohen : «The Skulls» (2000) et «Fast & Furious» (2001). Paul Walker retrouvera en 2003 le rôle de Brian O’Conner, jeune flic rebelle fan de vitesse et de rodéos automobiles, pour la suite «2 Fast 2 Furious». Entretemps, il devient héros de thrillers : «Une virée en enfer» (2002), «La Peur au ventre» (2006) et «The Lazarus Project» (2008). Le film d’aventure le tente égfalement : «Prisonniers du temps» (2004),  «Bleu d’enfer» (2005) et dernièrement «Antarctica» »(2006). Remarqué par Clint Eastwood, il joue sous sa direction dans le film de guerre «Mémoires de nos pères» (2006). Il retrouve ensuite Vin Diesel pour la suite de la saga des bolides lancés à pleine vitesse, «Fast and Furious 4» (2009), «Fast and Furious 5» (2011) et «Fast and Furious 6» (2013). Il apparaît dans cinq des six long-métrages de la série.

Paul Walker vivait à Santa Barbara, en Californie, avec son épouse Rebecca dont il a eu une fille, Meadow, aujourd’hui âgée de 15 ans. Surfeur passionné, il était également ceinture marron en Jiu-Jitsu. Mais sa première et véritable passion était la biologie marine. Il a d’ailleurs participé à plusieurs expéditions. L’acteur était également très impliqué dans plusieurs oeuvres caritatives et humanitaires.En Mars 2010, Walker est notamment allé au Chili, en particulier à Constitución, pour offrir son aide et son soutien aux personnes blessées dans un séisme de magnitude 8,8. Il s’est également envoré pour Haïti avec son équipe de l’ONG Reach Out afin de prêter main-forte aux victimes du tremblement de terre de 2010.

VIDEO. La Bande-annonce de «Fast & Furious 6 »


Culture – Google Actualités

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment

*

code

trapez sac fiyatlari kacak bahis